• NOUS AVONS FAIT DE NOTRE MIEUX - UNE BIOGRAPHIE ILLUSTREEC'est au moment où elle s'apprête à devenir mère que Thi Bui prend conscience de la méconnaissance qu'elle a de l'histoire personnelle de ses parents avec qui elle a migré jusqu'aux Etats-Unis alors qu'elle n'était qu'une enfant. Elle s'attache à recueillir la parole de ses parents aujourd'hui divorcés et de comprendre leur comportement au regard des épreuves qu'ils ont traversées. La narration est des plus denses car l'existence de ses parents et de leurs aïeux est balloté par les mouvements violents de l'histoire d'un pays, le Vietnam (colonisation, guerre, dictature communiste). Au fil des pages le récit se fait de plus en plus poignant car les individus côtoyés quotidiennement que sont les parents de Thi Bui et à qui elle n'adressait qu'un intérêt superficiel prennent une dimension plus complexe et plus vivante. C'est une histoire familiale et de filiation qui rend compte charnellement des tribulations de la vie des femmes et des hommes forcés à l'exil. Un très bel ouvrage de transmission !

    Auteur : Thi Bui


    votre commentaire
  • LA VEILLE DU GRAND SOIR : MAI 68Patrick Rotman, étudiant à la Sorbonne, était - bien que peu engagé ! - aux premières loges du mouvement de mai 68. Il raconte, historien spécialiste de la période qu'il est devenu, la rue mais aussi les coulisses du pouvoir, il fait saisir aux lecteurs toute la chronologie mais aussi les indécisions du pouvoir face à une révolte qui dépassait son entendement, les volontés du Général de Gaulle de faire tirer sur les lanceurs de pavé, la réticence du syndicat CGT et du parti communiste à accompagner le mouvement, les moments de bascule, le grand vide du pouvoir lorsque, grand tacticien, le Général de Gaulle part à Baden-Baden sans même en aviser son premier ministre... L'album est une immersion dans l’effervescence de l'époque et donne la mesure de cette période charnière pour la société française.

    Auteurs : Patrick Rotman et Sébastien Vassant


    votre commentaire
  • SOUS LES BOUCLETTESTémoignage d'une fin de vie, "Sous les bouclettes" ne verse pas dans le pathos. La narration est tout en retenue bien que n'occultant rien de la déchéance du corps et des ravages d'une tumeur cérébrale. Mélaka, fille de Gudule, raconte la douleur d'une perte en devenir et convoque le souvenir des bons moments partagés. Le récit est d'ailleurs entrecoupé de courts chapitres en guise de respirations qui sont l'adaptation de textes écrits par sa mère, femme de lettres, talentueuse et engagée. Tout l'album est de fait parcouru par la vie qu'insufflait à ses proches Gudule, par sa drôlerie, ses bévues, ses colères, ses rencontres, ses amours, ses chances... Toutes ces choses que la maladie et la mort emportent. Mélaka évoque le moment où l'entourage en vient à souhaiter que la dernière heure sonne afin que la torture qu'inflige la maladie laisse place au soulagement.

    Auteur : Gudule et Mélaka


    votre commentaire
  • THE PROMISED NEVERLAND T1Dans un orphelinat exemplaire où les enfants semblent s'épanouir avant d'être adoptés, trois pensionnaires âgés de 11 ans découvrent par hasard que l'institution n'est qu'un leurre et que la personne qui l'encadre et à laquelle ils témoignent une affection sans borne est dans la duplicité. Elle serait au service de démons qui comptent sur ses bons offices pour entretenir le vivier qu'est l'orphelinat afin de leur servir les plats de choix que sont les enfants arrivés à maturation. La nourriture la plus goûteuse serait les enfants les plus intelligents et les plus âgés sans toutefois qu'ils excèdent les 12 ans. Nos trois héros comprennent qu'ils sont les prochains sur la liste, pour être livrés en pâture aux démons, et il leur faut de fait impérativement échafauder un plan d'évasion. Le récit happe le lecteur dès la première page et le tient en haleine de bout en bout en attisant de manière constante sa curiosité. Le rythme de la narration ne connaît aucun temps mort, la construction scénaristique joue sur les découvertes progressives de l'univers et sur les révélations effarantes par lesquelles tombent les faux-semblants et les mensonges. Les héros font face à une réalité des plus dures, à la manière des cruels contes pour enfants. Ils affrontent le monde des adultes et tentent de s'extraire de ce à quoi ils sont voués, ils prennent leur destin en main et savent qu'ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes, seuls leur intelligence et leur solidarité les sauveront. Ce thriller s'inspire de la série Death Note dans sa construction et par certaines thématiques, tout en s'adressant à un beaucoup plus large public. Il est un shonen par excellence qui véhicule des valeurs positives. Il y est question de manière plus ou moins imagée du passage de l'enfance à l'adolescence, des interrogations et des angoisses propres à cet âge où tout paraît se révéler dans une froide réalité à affronter. Par le fait d'être à la fois un pur divertissement des plus captivants et une métaphore fantastique de la prise de conscience à l'adolescence de ce qu'est la vie et de la dureté de celle-ci, The promised Neverland se distingue sans conteste de toute la production manga par ses qualités et par sa force.

    Auteurs : Kaiu Shirai et Posuka Demizu


    votre commentaire
  • EMMA G. WILFORDEmma est une jeune femme à la fois rêveuse et les pieds sur terre. Elle écrit des poèmes et se fait publier, elle attend le retour de Roald, son fiancé parti en expédition en Laponie sur les traces de son père et de ses aïeux, explorateurs devant l'éternel. L'attente est longue mais Emma est confiante et pleine de patience, jusqu'au jour où - plutôt que de lire la lettre laissée à son attention par Roald au cas où il lui arriverait malheur ! - elle part à la recherche de son amour, organisant son voyage à la barbe des vieux barons de la Royal Geographical Society et en bousculant les préjugés des hommes sur les femmes. Ce récit écrit finement par Zidrou et illustré avec élégance et justesse par Edith retient plus que l'attention, le périple d'Emma est celui du lecteur, en quête d'identité, de la vie, des désillusions et des beautés de l'existence. Un magnifique album tant par son contenu que par sa maquette, la collection Noctambules a su trouver l'écrin qu'il sied à ce bijou narratif et graphique.

    Auteurs : Edith et Zidrou


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique