• L'ENFANT PERDUE - L'AMIE PRODIGIEUSE IVElena Ferrante signe la fin de sa saga napolitaine. Ce récit qui se présente comme autobiographie s'achève sur les années de maturité et de vieillesse. La narratrice est prête à tout abandonner - mari et enfants et le confort d'une vie bien rangée ! - pour vivre pleinement auprès d'un amant admiré depuis l'adolescence et qui a été antan l'amour de sa meilleure amie Lila. Cette dernière aura beau la prévenir de l'inconséquence de cet homme, elle suit son instinct, son bon vouloir et s'engouffre tête baissée, avec une naïveté certaine, dans une relation où la séduction et le désir laisseront un jour place à la colère et la désillusion. Elena reviendra s'installer dans le quartier de son enfance, auréolée de sa notoriété de femme écrivain, vivant dans le même immeuble que Lila, renouant avec celle qu'elle voit comme son aiguillon, animée qu'elle est d'une flamme intérieure à nulle autre pareille. Cette force si singulière qui semble l'habiter va cependant être altérée par le drame de la disparition.

    Elena Ferrante, avec une écriture toujours aussi admirablement fluide, réussit à modeler cette matière brute qu'est le quotidien pour en faire une histoire pleine de brillant et d'éclat où les hommes - comme dans la vraie vie ! - se révèlent couards et les femmes courageuses.

    Auteur : Elena Ferrante


    votre commentaire
  • LULU ET NELSON T1 - CAP SUR L'AFRIQUEUne petite fille découvre par une lettre l'enfance tumultueuse de sa grand-mère. Son histoire est chargée de drames et d'aventures. Issue d'une famille de dompteurs, elle n'a d'yeux que pour les lions du cirque. L'incendie qui ravage la ménagerie la plonge dans une affliction sans nom mais sa détermination à côtoyer de nouveau des lions la pousse à fuguer et à rejoindre l'Afrique du Sud encore sous le régime de l'apartheid. C'est là qu'elle rencontre et se lie d'amitié avec Nelson, petit enfant noir. Avec beaucoup d'habilité, les scénaristes content à hauteur d'enfants une histoire qui mêle action et sentiments, qui n'occulte ni les drames personnels de l'existence ni la rudesse des situations politiques et sociales. Le récit a ceci de plaisant qu'il n'est pas abêtissant et en appelle au contraire à l'intelligence spontanée des jeunes lecteurs. Le dessin et les couleurs d'Aurélie Neyret emportent l'adhésion immédiate.

    Auteurs : Charlotte Girard, Jean-Marie Omont et Aurélie Neyret


    votre commentaire
  • PENSS ET LES PLIS DU MONDEPenss ne participe pas aux tâches de survie de son clan, il se contente d'observer la nature avec une curiosité et une acuité singulières. Sa marginalité lui vaut d'être exclu du groupe, laissé au grand hiver qui s'annonce, seul avec sa mère âgée, alors que les autres membres de la tribu fuient le froid pour gagner des terres plus accueillantes. Son destin eût été de mourir si sa mère ne lui avait offert le moyen de surmonter cette épreuve. Au printemps suivant, son obstination à épier la flore le reprend de plus belle comme guidé par une œuvre impérieuse. Son étrangeté séduit ou effraie les membres d'une autre communauté qu'il rencontre et intègre. Penss a un don d'attention qui lui permet de saisir ce que d'autres ne sauraient voir mais, tout intelligent qu'il soit, il ne peut faire abstraction de ces interactions avec le groupe et il comprendra que son épanouissement ne peut se faire sans les autres. Le nouveau récit de Jérémie Moreau est une allégorie du renoncement heureux.

    Auteur : Jérémie Moreau


    votre commentaire
  • TOKYO VICEL'auteur américain, Jake Adelstein, parvient à se faire embaucher par le plus prestigieux des quotidiens japonais et appartient dorénavant au cercle très fermé des journalistes d'investigation du pays du Soleil Levant, il est affecté aux faits divers avant de pouvoir intégré la brigade d'enquête sur les affaires mafieuses. Il arpente ainsi les quartiers chauds, fréquente les lieux de prostitution, tisse son réseau d'indicateurs tant dans la police que dans le milieu interlope. C'est à une véritable plongée dans les bas-fond du Japon urbain que le lecteur est convié, à une découverte de la face cachée de ce pays à l'image très lissée. La culture japonaise semble ainsi livrer certains de ces secrets. Le récit servira en outre à tous les apprentis journalistes à entrer dans les pas d'un illustre ainé et à en observer les méthodes.

    Auteur : Jake Adelstein


    votre commentaire
  • LE CHIEN DE SCHRÖDINGERUn veuf a construit une relation de confiance réciproque  avec son fils, adolescent brillant. Ce père aimant va perdre pied quand le sort va le faire se confronter à l'impensable, il ne saura plus s'il ne faut pas préférer le mensonge à la vérité et, à cause de la tragédie, il se retrouvera  à appréhender le paradoxe de Schrödinger, selon lequel le sujet d'une expérience peut être dans deux états opposés jusqu'au moment où l'observateur - par le fait d'observer le résultat ! - en fige un. Ce récit d'une sensibilité à fleur de peau émeut, il est doté d'une écriture simple et gracieuse, d'un style invisible et pourtant efficient, faisant glisser le lecteur avec une empathie certaine dans les atermoiements et le désespoir d'un père.

    Auteur : Martin Dumont


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires