• CYPARIS - LE PRISONNIER DE SAINT-PIERRE

    CYPARIS - LE PRISONNIER DE SAINT-PIERREEn 1902, l'éruption de la Montagne Pelée va causer la mort de 30 000 personnes soit la quasi totalité de la population présente dans la plus grande ville de l'île de la Martinique à l'époque. Cette calamité a pour cause l'impéritie des pouvoirs publics trop préoccuper par le second tour à venir d'élections locales pour s'inquiéter des signes annonciateurs de la catastrophe d'autant que de pseudo-savants engoncés dans leur suffisance leur apportent la caution scientifique demandée. Un nommé Cyparis, seul prisonnier des geôles de la ville à l'heure du drame, incarcéré la veille pour son ébriété sur la voie publique et son comportement violent, survivra à la nuée ardente qui s'abat sur la cité. C'est ce miracle que décrit l'album de Lucas Vallerie mais c'eût été sans relief si l'auteur ne s'attachait à décrire l'ambiance de l'époque et l'état d'esprit des différentes populations, c'est-à-dire tant des blancs coloniaux que des noirs locaux, en multipliant les points de vue, en donnant un aperçu des différentes strates de la société de l'époque. Il y a dans le récit un côté faussement naïf renforcé par le trait merveilleux du dessin qui emprunte un aspect "ligne claire", il y a une sorte de regard en coin, pas ironique mais clairvoyant qui se fait jour au fil de la lecture, le lecteur ouvre les yeux, a le sentiment de vivre à l'unisson avec la population la catastrophe, d'étouffer sous les nuages de cendres... L'auteur offre aux yeux ébahis du lecteur de superbes pleines pages de dessins mirifiques. Adhésion totale !

    Auteur : Lucas Vallerie

    « QUELQUES JOURS A VIVRE

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Septembre à 23:36

    Bonjour, merci ! pour votre analyse et critique qui me touche beaucoup !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :