• LA DÉCHÉANCE DU SPERMATOZOIDELD’ est un personnage qui rumine des idées noires, avec le style d’un Oscar Wilde ou d’un Chamfort. En des strips courts et des dessins minimalistes, Kelvin développe son sens du raccourci dans des variantes infinies sur la solitude, le mal être, la mort. Dépressif s’abstenir !

    Auteurs : Didier Kelvin et Jean-Pierre Duffour


    votre commentaire
  • WHITEOUTEn Antarctique, dans un froid à -40° C, sous le blizzard, l’US Marshal, Carrie Stetko, femme de caractère, impulsive et au passé trouble, enquête autour d’un cadavre découvert congelé et méconnaissable. Que se trame-t-il sur la banquise ? L’intrigue est magistralement menée et les personnages ont de la consistance. Brillantissime !

    Auteurs : Greg Rucka et Steve Lieber


    votre commentaire
  • ZOÉZoé sort de prison et pense se retirer à la campagne dans la maison et avec le pécule que lui a légués sa grand-mère. Malheureusement, le village n’est pas aussi paisible qu’il le paraît… L’atmosphère est envoûtante et graduellement oppressante; le lecteur a le sentiment que Chabouté a donné à son récit comme un supplément d’âme.

    Auteur : Christophe Chabouté


    votre commentaire
  • ON A TUÉ WILD BILLMelvin est habité par une vengeance qui ne sera assouvie que lorsqu’il aura mis fin aux jours des assassins de son amie d’enfance. A travers le destin chaotique de ce jeune homme déterminé, c’est toute l’âpreté de la vie dans l’Ouest américain qui est décrite… Hermann, avec sa qualité artistique reconnaissable entre toutes, a réussi avec ce "One Shot" un fabuleux Western.

    Auteur : Hermann


    votre commentaire
  • L'ORDRE DE CICERON T1 - LE PROCESUn cabinet d’avocats parisien ayant pignon sur rue est la proie financière d’un investisseur américain. Cet achat pour stratégique qu’il soit est surtout le fruit d’une vengeance familiale dont on voit se dérouler les tenants et les aboutissants dans cette nouvelle saga qui a des allures de "Maîtres de l’Orge". Convaincant !

    Auteurs : Richard Malka et Paul Gillon


    votre commentaire