• L'HOMME QUI AIMAIT LES CHIENS

    L'HOMME QUI AIMAIT LES CHIENSL'assassinat de Léon Trotski au Mexique en 1940 est l'objet de ce roman dense et ambitieux qui relate non seulement l'exil forcé de Trotski, le harcèlement qu'il a subi de la part de Staline et ses sbires mais aussi le parcours atypique d'un jeune espagnol que sa mère, militante communiste acharnée, s'applique à modeler pour qu'il devienne une arme du parti, un agent de l'ombre discipliné aux multiples identités et dont le destin sera de mourir pour la cause, mais il est aussi question de l'entreprise d'un écrivain en panne d'inspiration qu'une rencontre singulière va ramener sur le chemin de l'écriture. Le récit richement documenté traverse le XXème siècle et les continents, donnant ainsi la mesure de la Révolution d'Octobre et de ses conséquences, la mise en œuvre d'une utopie, de sa naturelle perversion, de la main mise de Staline sur le pouvoir central et son acharnement à éliminer toute opposition ou tout obstacle, érigeant la terreur et la suppression physique de millions d'individus comme seule garantie de conservation du pouvoir. Sont également plus qu'évoqués la guerre d'Espagne, le délitement programmé de l'union des forces républicaines, les différentes étapes de l'exil de Trotski, le Mexique où il vécut ses dernières années, Cuba et les illusions de sa révolution permanente. Ce livre emporte le lecteur dans le souffle de l'histoire où chaque individu est comme un fétu de paille ! L'oeuvre littéraire est grandiose et magistrale !

    Auteur : Leonardo Padura

    « MANUEL DE RESISTANCE AUX HUISSIERSLA DAME DE DAMAS »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :